L’orgue du temple du Change

Son histoire

En 1803, un des premiers soucis du consistoire réformé est d’installer un orgue dans le nouveau temple. La décision est prise le 10 septembre 1803 (18 vendémiaire an XII) et exécutée sans retard. Lors de l’inauguration officielle du Temple le 14 novembre de la même année (21 Brumaire An XII) « à l’arrivée du Préfet on a touché de l’orgue ». L’instrument a été fourni par le facteur Lebègue pour la somme de 3 200 livres, collectée par souscription.

 

1858 : L’orgue actuel est construit par les facteurs Hippolyte César Beaucourt et Voegeli, dans un buffet en sapin plâtré et peint « façon noyer » avec 8 jeux sur un clavier de 54 notes et pédale en tirasse de 18 notes.

 

1887 : Hugues Beaucourt place un récit de 3 jeux sur 42 notes.

 

1956 : Athanase Dunand place une extension pneumatique du Bourdon 16 du grand orgue pour servir à la pédale de 30 notes en Bourdon 16 et 8 et complète la première octave du récit.

 

1986 : L’instrument est restauré par les facteurs Jean Deloye (Audelange, Jura) pour la partie mécanique et G. Schmid (Allemagne) pour l’harmonisation. Les travaux sont inaugurés le lundi 2 juin 1986 par Michel Chapuis.

 

 

Sa composition actuelle

Grand Orgue (54 n. C-f »’)

Montre                  8

Bourdon                8

Prestant               4

Gemshorn             4

Nasard                  2 2/3

Petite flûte            2

Plein Jeu               II à IV

Trompette             8

 

Récit (42 n. C-f »’)

Bourdon                8

Prestant                4

Nasard                  2 2/3

Flûte                     2

Tierce                    1 3/5

Basson-hautbois   8

Pédale (30 n. C-f)

Bourdon                16

Flûte                     8

Flûte                     4

 

Tir GO – Tir REC en 4 – Acc RE/GO.

 

Pour plus de renseignements, lire « L’orgue du Temple du Change » in « Les Orgues de Lyon » – Orgues du département du Rhône » Tome 1. ARDIM, par Pierre Marie et Michelle Guéritey, 1992.